Des Cols, une Île et un Moustique

La traversée du sud de la France en semi-autonomie

Mai et Juin 2021

De la mythique route des cols Pyrénéens au légendaire sentier du GR20, les aventures loufoques et trépidantes d'un bonhomme à moustache et d'un moustique...
L'histoire d'un défi sportif aussi décarboné que déjanté.

Chapitre 1 : Mise en jambes

ÉTAPE 0 : L'annonce

Départ : Léon - Arrivée : Léon
Distance : 0,00km - Dénivelé : +0m/-0m


"Si j'avais eu un nez, il aurait coulé...
- Quand le mien coule Mhous Tikh, mon mucus nasal vient imbiber ma moustache pour y créer un sorte de mangrove. Pas forcément besoin d'un avion pour voyager et s'évader ! Tout est souvent sous notre nez !
- C'est immonde Bibote !!! Et ce n'est surtout pas avec ce genre de détails anatomiques que je vais me réchauffer... J'ai froid, j'ai froid, et j'ai...
- Froid ?
- Non : très froid.
- Je ne vois qu'une seule solution à ce problème climatique Mhous Tikh...
- Un tricot ? Un chauffage ? Une cheminée ?
- Non. J'ai mieux. Beaucoup mieux...
Allez hop ! Nous partons jeudi !
- Jeudi ??? Mais où ça ???
- En Corse ! L'Île de Beauté Mhous Tikh !
- Pour y faire quoi ???
- Remonter ta température en galopant entre plages et sommets !!!
- Encooore courir ??? La course à pied je commence à en avoir plein la trompe...
- Ça tombe bien car on s'y rendra en vélo !
- En vélo ? Jusqu'en Corse ? Pas très intéressant...
- Peut-être... Mais quand on emprunte une route qui monte et qui descend...
- Bibote, si j'avais eu un nez, je ne l'aurais pas très bien sentie ton histoire de Corse et de route qui monte et qui descend...
- Évidemment ! Puisqu'il aurait coulé !"

Nouveau départ pour Bibote et Mhous Tikh ! En attendant un retour en terres Cambodgiennes, ils s'embarquent dès jeudi dans une aventure aussi impromptue que kilomètrée : la Route des Cols, quelques pics Pyrénéens, le GR20... De quoi savourer pendant plusieurs semaines la précarité et la joie d'une liberté enfin retrouvée !

ÉTAPE 1 : La mise en jambes

Départ : Léon - Arrivée : Socoa
Distance (vélo) : 84,67km - Dénivelé (vélo) : +726m/-730m 


"C'est ça ta route qui monte et qui descend ?
- Ce n'était qu'un échauffement Mhous Tikh... Et demain on continue la mise en jambe !
- Que c'est mou... Je suis chaud comme un réchaud Bibote !!! Je veux monter !!! Je veux descendre !!!
- Patience ! Avec du temps, l'herbe devient du lait.
- Qu'est-ce qu'il me raconte celui-là...
- C'est un proverbe Chinois. Cela te pose un problème ?
- Le cauchemar recommence... Hors de question que j'entende parler des Chinois pendant mon voyage en France Bibote ! Trop, c'est trop !
- Commencerais-tu à développer une aversion contre l'Empire du Milieu Mhous Tikh ?
- Là n'est pas la question... Alors c'est demain que ça monte et ça descend ???
- Ça montera et ça descendra sûrement... Mais avant de s'élancer officiellement sur la Route des Cols avec notre monture, il va falloir que nous la troquions contre nos chaussures.
- Et elles sont "Made in China" ?
- Évidemment !
- J'en étais sûr...
- Sûr de quoi ?
- Que tu ne pourrais pas t'en empêcher..."

Après un premier après-midi sur les routes pour tester leur matériel et leur paquetage en conditions réelles, Bibote et Mhous Tikh s'apprêtent à réaliser une seconde journée de préparation avant leur départ sur la Route des Cols. Au programme : un peu de vélo, du crapahutage, quelques achats de dernière minute, et les ultimes réglages avant de démarrer enfin cette nouvelle grande aventure !

ÉTAPE 2 : Le triathlon

 Départ : Socoa - Arrivée : Saint-Étienne-de-Baïgorry
Distance (vélo) : 78,17km - Dénivelé (vélo) : +1097m/-963m
Distance (course à pied) : 9,15km - Dénivelé (course à pied) : +581m/-581m
 


"Alors ce deuxième jour ? Tes impressions ?
- Je n'ai toujours pas l'impression que ça monte et ça descend...
- Tu vois, il est là ton problème : tu es négatif Mhous Tikh.
- Évidemment que je suis négatif... Être positif en pleine période pandémique ? Plutôt finir en quarantaine...
- En attendant, je viens de te faire découvrir le triple effort.
- Le triple effort ?
- Ben oui : le triathlon Mhous Tikh ! Un débridage rythmé à bicyclette, un petit jogging sur une bute du Baigorritarde, et bien sûr le plus important : la natation !
- La natation ??? Je déteste la natation Bibote...
- Ah bon ? Et pourquoi ça ?
- Quand on est un moustique, impossible d'avoir pied dans vos horribles pédiluves... C'est quand-même un comble !
Mais d'ailleurs, je n'ai pas nagé aujourd'hui ? Alors ton histoire de triathlon...
- Si tu as nagé ! Tu viens de barboter dans le bonheur d'une douche bien méritée. J'espère que tu l'as savourée car il est peu probable que nous enchaînions tous les jours des séances de natation durant notre grande traversée !"

La mise en jambe de Mhous Tikh et Bibote continue... Une journée légèrement écourtée afin d'éviter une douche Écossaise et surtout profiter d'une Italienne. La fin de la dolce vita demain ? Il y a de fortes chances...

Chapitre 2 : Les choses sérieuses

ÉTAPE 3 : Crouck

Départ : Saint-Étienne-de-Baïgorry - Arrivée : Logibar
Distance (vélo) : 92,43km - Dénivelé (vélo) : +2247m/-2115m


"Oooh une moustache ! Une moustache ? Avec une chaine ??? Une chaaaiiine ???
- Une chaine "Made in China"...
- Et voilà...
- Tu as vu Mhous Tikh : cette fois, ça a monté !
- Et quelle grimpette Bibote ! 3 premiers kilomètres tonitruants sur les pentes du col de Bagargui et ses pourcentages à deux chiffres !
- Oui... Mais avec une chaine "Made in China"...
- Quel modèle ?
- Le modèle "Crouck"...
- Le modèle "Crouck" ???
- Le modèle qui fait "crouck"...
- Au bout de seulement 3 kilomètres dans le pentu ?
- 3 kilomètres et 200 mètres exactement...
- L'obsolescence programmée... C'est la loi du marché Bibote !
- Justement, il a fallu marcher un peu... Et se faire tracter par un collègue jusqu'à Saint-Jean-Pied-de-Port pour installer une nouvelle chaine.
- Une autre chaine "Made in China" ?
- Évidemment... Tu crois que j'ai eu le choix ?
- Et ce col de Bagargui alors ?
- Je l'ai escaladé un peu plus d'une fois...
- Elle va être longue cette traversée Bibote ?
- Trèèès longue..."

Premières rampes consistantes de la Route des Cols et premier incident mécanique ! En voilà une aventure qui démarre sur les chapeaux de roues ! En espérant qu'elles ne fassent pas aussi partie de la gamme "Crouck"...

ÉTAPE 4 : Cholestérol

Départ : Logibar - Arrivée : Argelès-Gazost
Distance (vélo) : 133,80km - Dénivelé (vélo) : +2976m/-3021m 


"Ça y'est ! Ça monte et ça descend !
- Tu as vu Mhous Tikh, c'est très impressionnant ! Les cols d'Ichère, de Marie Blanque, d'Aubisque et du Soulor : une véritable étape de la Grande Boucle chargé comme un mulet ! Avec des sacs et des sacoches évidemment...
- Ce qui est très impressionnant, c'est surtout ton après-course...
- Le podium avec les bisous ? Mes facultés de communication avec les médias ? Ma grande disponibilité pour les fans ?
- Non... Les deux pizzas que tu viens d'engloutir à Argelès-Gazost...
- Mais Mhous Tikh ! La montagne ça creuse !
- N'importe quoi ! La montagne ça monte ! Et si tu continues avec ce régime alimentaire, c'est ton taux de cholestérol qui risque de se mettre à l'alpinisme..."

Déjà terminé pour aujourd'hui ? Eh oui ! La journée a été belle mais très dense : il est temps de digérer et bien récupérer... Car demain un autre monument Pyrénéen se dressera devant Mhous Tikh et Bibote : le mythique col du Tourmalet !

ÉTAPE 5 : Demi-journée

Départ : Argelès-Gazost - Arrivée : Gouaux
Distance (vélo) : 86,87km - Dénivelé (vélo) : +2628m/-2153m 


"Tu recommences Bibote...
- Je recommence quoi ?
- Tes photos en noir et blanc... Le noir et blanc ça ne marche absolument pas sur Instagram. Tu veux finir dans les oubliettes algorithmiques de l'internet ? C'est ça que tu veux ???
- J'aimerais t'y voir Mhous Tikh... Depuis le début du voyage, les conditions météorologiques en altitude ne sont pas très... "printanières"... Au sommet des cols c'est surtout déballage express de tenue chaude avant de basculer en urgence pour reconquérir quelques degrés supplémentaires en aval !
- Tu ne fais absolument aucun effort pour tes zabonnés... C'est dramatique... Quel égoïsme !
- Pfff... As-tu des mains Mhous Tikh ?
- Non.
- Donc tu n'as jamais eu froid aux mains...
- Non.
- Donc tu n'as jamais pris de photos en ayant froid aux mains...
- Non.
- Donc tu n'as jamais décidé d'écourter une journée de vélo pour éviter d'avoir encore plus froid aux mains que froid aux mains...
- Non.
- Heureusement, la météo sera beaucoup plus clémente demain.
- Et tu prendras enfin des clichés de qualité pour faire remonter ta côte de popularité sur les réseaux sociaux ?
- Je vais surtout devoir monter un paquet de côtes sur les réseaux routiers... Car après une demi-journée de repos, le programme s'annonce chargé !"

L'Ariège c'est déjà demain ! Offrira-t-elle à Mhous Tikh autant de souvenirs intarissables qu'elle le fit à Bibote durant son odyssée pédestre de l'automne dernier ? Probablement !

Chapitre 3 : Haute montagne

ÉTAPE 6 : Aluminium

 Départ : Gouaux - Arrivée : Seix
Distance (vélo) : 144,70km - Dénivelé (vélo) : +3869m/-4370m 


"Quelle étape Mhous Tikh !
- Ça c'était de la grimpette !
- Tu vois qu'il fallait être patient... Cinq cols avalés dans la même journée !
- Et quelques ravitaillements "pâtissiers" dans les boulangeries de la vallée...
- Oooh c'est bon... Juste un gâteau au flan ou une tarte aux myrtilles par ascension...
- Ça doit être un sacré budget ton aventure...
- J'ai fait un choix Mhous Tikh : celui de la... PERFORMANCE ! Certains décident de casser leur tirelire et s'équipent de bicyclettes du futur en carbone hors de prix... J'ai une meilleure solution : l'aluminium !!!
- L'aluminium ???
- Oui ! L'aluminium Mhous Tikh ! Celui des vélos bon marché et des moules à pâtisserie !"

Avec leur machine de guerre plus lourde qu'un char Leclerc, Bibote et Mhous Tikh viennent de traverser trois départements et les voilà déjà en Ariège ! À peine commencée, leur campagne Pyrénéenne touche presque à sa fin... En attendant la suite...

ÉTAPE 7 : En même temps

Départ : Seix - Arrivée : Ax-les-Thermes
Distance (vélo) : 110,50km - Dénivelé (vélo) : +2706m/-2487m


"Aaah ! Une photo en couleur !
- L'Ariège méritait bien un peu de couleur Mhous Tikh...
- Je dois l'avouer : c'est vraiment magnifique ton Ariège !
- C'est magnifique en effet. Mais si tu veux devenir un vrai Ariégeois, il va falloir faire un choix...
- Changer de nationalité ?
- Ici on ne t'embêtera pas avec ce genre de détails... Il y a beaucoup plus important...
- J'ai compris... Le passeport sanitaire...
- Absolument pas ! Dans les estives Ariégeoises, il y a des brebis et pas des moutons !
- Des brebis ?
- Alors Mhous Tikh, oui ou non à l'ours ? Attention à ta réponse ! En France, certains font semblant de croire que le "en même temps" fonctionnera un jour... Mais ici nous sommes en Ariège !
- Et les Ariégeois ne sont pas des moutons... J'ai compris le message c'est bon..."

Ours, brebis ou les deux ? Patou ou pas, une chose est sûre : en ce mercredi 26 mai, la balade ensoleillée de Bibote et Mhous Tikh sur les cols de la "Terre Courage" fut de toute beauté !

ÉTAPE 8 : La fringale Audoise

 Départ : Ax-les-Thermes - Arrivée : Amélie-les-Bains
Distance (vélo) : 162,17km - Dénivelé (vélo) : +3466m/-3933m 


"Je me souviendrai longtemps du col de Jau Mhous Tikh ! Et pourtant il n'avait pas grand-chose de compliqué sur le papier...
- Ne me dis rien : j'ai déjà deviné.
- Comme d'habitude j'avais tout prévu ! Absolument... TOUT ! On ne change pas une équipe qui gagne : un petit déjeuner à l'équilibre précaire, deux gourdes de jus du robinet, une réserve alimentaire vide à craquer, et une étude très approximativement approfondie du parcours de la journée !
- Et donc ?
- Et donc il faisait très chaud aujourd'hui...
- Et donc ?
- Et donc j'ai grimpé au petit matin le redoutable Port de Pailhères...
- Et donc ?
- Et donc je suis ensuite entré dans le département de l'Aude...
- Et donc ?
- Et donc il faisait très chaud aujourd'hui...
- Ça, tu me l'as déjà dit Bibote... Et donc ?
- Et donc... Roooh... Voilà, j'avoue ! Je n'ai rien mangé ni bu pendant presque soixante kilomètres et mon corps a décidé de punir ma moustache ! Résultat : une grosse fringale et une ascension "fulgurante" du col de Jau. On peut dire que j'ai affolé les compteurs...
- 20 kilomètres en presque trois heures ??? C'est tout bonnement affolant...
- Heureusement que des mousquetaires sont venus à ma rescousse !
- Des mousquetaires ???
- Oui ! Dans un village de vallée ! Sans eux et leurs rayons très achalandés, je ne serais sûrement pas encore arrivé..."

Malgré quelques petits déboires glycémiques, Mhous Tikh et Bibote sont arrivés à bon port. Après une semaine de pédalage, la mer Méditerranée pointe déjà le bout de son nez ! La journée de repos tant méritée approche...

Chapitre 4 : Extrême-Orient

ÉTAPE 9 : Méditerranée

Départ : Amélie-les-Bains - Arrivée : Le Barcarès
Distance (vélo) : 79,72km - Dénivelé (vélo) : +179m/-577m 


"Même pas 80 kilomètres aujourd'hui... Quelle étape de feignant Bibote...
- Quand on est arrivé, on est arrivé. Que voulais-tu faire de plus ? Du pédalo dans la Méditerranée ?
Oooh non, ça recommence... "Mééédiiiteeeraaanééée ! Ton huile d'olive douce et fruitééée !"
- De l'huile d'olive ? Tu dérailles ou quoi ?
- Cette chanson me trotte parfois dans la tête Mhous Tikh. Les ravages du marketing... Ils sont forts ! Très forts !
En parlant d'huile d'olive, je commence à être complètement grippé après ce début d'aventure. Nous allons donc prendre une petite journée de repos avant que mes genoux ne commencent à chanter comme des cigales !"

Il aura donc fallu neuf jours à Bibote et Mhous Tikh pour atteindre la Méditerranée depuis leur petit bout de terre Landais. Prochain objectif : une journée de repos pour laisser le temps à leur corps de se régénérer.
Et la mission suivante ? Atteindre Toulon sans encombre pour rejoindre la Corse. Départ de cet intermède azuréen demain ! Heeeuuu... NON ! Demain c'est RE-POS. Rendez-vous dimanche !

ÉTAPE 10 : Croisade

Départ : Le Barcarès - Arrivée : Aigues-Mortes
Distance (vélo) : 207,50km - Dénivelé (vélo) : +921m/-907m 


"En ce céleste dimanche de l'an de grâce 2021, Bibote d'Haricot, fidèle parmi les fidèles de la couronne de Francie, entreprit un long voyage... À la force de ses cuisses et ses mollets, il poursuivait l'impossible : reconquérir le Languedoc-Roussillon passé depuis quelques décennies aux mains de l'ennemi.
Battu plusieurs heures durant par les bourrasques intrépides du front de mer Méditerranéen, il finit par atteindre la forteresse d'Aigues-Morte en début de soirée. Une forteresse... déserte.
Mais où étaient donc passés les envahisseurs ? Dans un festival de tuning clandestin sur le parking du Super U du Grau-du-Roi ? Un tournoi de beach soccer sur la plage centrale de Palavas-les-Flots ? Une compétition de wheeling sur le parvis de la mairie de Béziers ?
- Elle est bizarre ton histoire Bibote...
- Ce n'est pas "mon histoire", c'est "l'Histoire" Mhous Tikh !
- Et finalement tu as fait quoi à Aigues-Mortes ?
- J'ai repris la forteresse avec bravoure.
- Évidemment puisqu'elle était vide... Et après ?
- Le Roi de Francie m'a félicité. Mais en faisant une génuflexion pour honorer sa grandeur, j'ai grimacé...
- Devant le Roi ??? Tu es fou !!!
- Ne t'en fais pas, il m'a pardonné. En grand amateur de cyclisme, il le savait : plus de 200 kilomètres de vélo à batailler face au vent, ça tire forcément sur les genoux !"

Jamais une étape n'avait paru aussi longue à Bibote et Mhous Tikh. Et c'est bien normal... Car jamais une étape n'avait été aussi longue ! En espérant que leurs genoux iront mieux demain, ils rentreront à l'intérieur des terres pour préparer une autre conquête... mythique !

ÉTAPE 11 : La pénitence Camarguaise

 Départ : Aigues-Mortes - Arrivée : Bédoin
Distance (vélo) : 137,60km - Dénivelé (vélo) : +785m/-502m 


"Oooh ! Des zanimaux en porcelaine élégamment disposés sur un escalier en béton ! C'est mignon ! Mais Bibote, ça n'a absolument rien à voir avec du vélo...
- Parce que ma journée n'avait absolument rien à voir avec du vélo Mhous Tikh...
- Et pourtant tu as traversé la Camargue ! C'est magnifique la Camargue ! Les canaux, les oiseaux, les chevaux, les taureaux... Quel bonheur !
- Quel bonheur ??? Quelle horreur tu veux dire... Il fallait bien que ça arrive un jour... Les genoux, le dos, le cou : aujourd'hui tout a décidé de piquer. Piquer à un point que même un moustique bavard comme toi ne pourra jamais imaginer... Et les lignes droites interminables des marais Camarguais n'ont vraiment rien arrangé...
- Toujours en train de se plaindre... Mais alors qu'as-tu fait ?
- Ma moustache a serré les dents. Et finalement, nous y sommes arrivés !
- Où ça ?
- À son pied.
- Quel pied ?
- Exactement Mhous Tikh : quel pied !!! Le Mont Ventoux ! LA légende !
- Cette bosse toute pelée au milieu de nulle part ?
- Tout à fait ! Le "Géant de Provence" ! Et demain nous allons l'escalader.
- Quel intérêt ?
- Tester l'efficacité des pommades au diclofénac.
- Parfois je me demande quelle mouche t'a piqué Bibote..."

La voilà enfin... La journée aussi douloureuse que laborieuse... L'objectif est toutefois atteint avec une arrivée au pied d'une des ascensions les plus redoutées des cyclistes chevronnés. Il n'y a plus qu'à espérer que les soins de la soirée fassent effet demain matin. Sinon... Ça va être long... Très long...

Chapitre 5 : En route pour la rade

ÉTAPE 12 : Le duathlon du Ventoux

Départ : Bédoin - Arrivée : Bédoin
Distance (vélo) : 37,60km - Dénivelé (vélo) : +1239m/-1240m
Distance (course à pied) : 25,85km - Dénivelé (course à pied) : +1657m/-1653m
 


"Quel gâââchis Mhous Tikh... J'avais des jambes de feu aujourd'hui ! Avec ma machine délestée de ses sacoches et mon dos de son énorme sac, je me suis enfin senti pousser des ailes ! Mais c'était sans compter sur une grande calamité...
- Une calamité ?
- Le retard...
- Comment ça le retard ? Puisque que tu viens de me raconter que tu étais au top !
- Le retard du monde merveilleux du BTP... C'est insupportable ! Les travaux de rénovation de la route sur la dernière partie de l'ascension n'étaient pas terminés. Et ma grimpette a été brusquement stoppée à trois kilomètres du sommet...
- Ces 35 heures... C'est dramatique ! Tu vas bientôt comprendre pourquoi je suis allergique au rouge Bibote !
- Laisse la politique en dehors de ça... Car moi je prends de vraies décisions ! Je ne suis pas dans le calcul permanent avec mes conseillers en communication ! Ne pas arriver en haut du Mont Ventoux, hors de question !!!
- Et qu'as-tu décidé ?
- De redescendre à fond les ballons !
- Redescendre pour arriver au sommet ???
- Mais non... Pour rentrer à Bédoin et manger une omelette aux lardons !
- Hein ???
- Et surtout ranger mon vélo et enfiler mes chaussures.
- Et tu es remonté ?
- Évidemment ! Cette omelette il fallait bien la digérer !
- Sacrée digestion !
- Non Mhous Tikh ! Sacré duathlon !"

Une montée à vélo avortée par un chantier et une seconde baskets aux pieds dans la foulée ! Du goudron, une omelette, des pierriers... Quelle journée !

ÉTAPE 13 : La traversée du Luberon

Départ : Bédoin - Arrivée : Aix-en-Provence
Distance (vélo) : 132,50km - Dénivelé (vélo) : +1592m/-1993m


"Alors cette étape de transition Bibote ?
- Tu parles d'une transition... Je devais passer une petite journée tranquilou bilou, mais c'était sans compter les vallons du Luberon.
- C'était bôôô !
- Oui c'était beau... C'est facile pour toi... Tu ne pèses même pas un gramme...
- Quel rapport avec mon poids ?
- On ne voit pas les choses de la même façon avec plusieurs kilos à porter Mhous Tikh... Ces montées, ces descentes... Je commence à en avoir plein le dos ! Même mes paupières semblent devenir de plus en plus lourdes...
- Eh bien tu n'as qu'à dormir !
- Dormir à côté des moustiques ça me stresse !
- Quoi ??? Tu veux qu'on fasse chambre à part ???
- Ce n'est pas toi Mhous Tikh... Ceux sont les autres...
- Quoi ??? Il y en a d'autres ???
- Oui... Il y en a d'autres... Mais les autres c'est juste des coups d'une nuit ! C'est toi le moustique de ma vie !
- Bibote... J'ai le cœur... lourd.
- Tu n'auras qu'à le mettre dans une de mes sacoches demain ! Quelques kilos de plus ou de moins..."

Après une belle mais exigeante étape dans le parc régional du Luberon, Bibote et Mhous Tikh s'apprêtent à terminer un nouvel épisode de leur aventure. Une dernière journée sur les routes en direction de Toulon, puis... une PAUSE ! Une vraie ! Enfin !

ÉTAPE 14 : Revenu universel

Départ : Aix-en-Provence - Arrivée : Toulon
Distance (vélo) : 81,54km - Dénivelé (vélo) : +866m/-982m 


"Que c'était bon ! Enfin une étape courte à fond les ballons !
- Pfff... Continue comme ça Bibote... Tu es vraiment un bourricot...
- Il fallait bien marquer le coup en ce dernier jour de notre voyage aller ! Maintenant place à la récupération !
- Je suis sûr que tu n'y arriveras pas.
- À récupérer ?
- Non, à t'arrêter.
- Seulement deux jours de repos, ce n'est pas la mer à boire...
- En parlant de mer, j'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer... Le ferry que nous devions prendre dimanche pour atteindre l'Île de Beauté vient d'être annulé... Du coup, ton départ est décalé d'un jour.
- J'aurai donc une journée de récupération supplémentaire ?
- Oui ! C'est super !
- Super ??? C'est l'enfer tu veux dire !!! Je vais craquer Mhous Tikh... 24 heures sans sport, après 48 heures sans sport, cela fera 72 heures sans sport.
- C'est juste.
- C'est surtout très long !
- C'est exactement le temps qu'il te faudra pour surcompenser de ces 1500 kilomètres de vélo.
- Surcompenser ?
- Ne rien faire encore plus longtemps afin que ta moustache génère un haut niveau de... PERFORMANCE !
- La PERFORMANCE !!! Voilà un terme dans l'air du temps !
- Je dirai même l'OPTIMISATION de la PERFORMANCE !!!
- Oooh oui Mhous Tikh !!! Je veux être un homme OPTIMISÉ et PERFORMANT !!!
- Alors tu vas devoir attendre... Flâner pendant trois jours le long des plages de sable fin.
- Attendre en attendant que ça vienne ??? C'est ça le revenu universel Mhous Tikh ?
- En quelque sorte...
- Alors je suis contre ! Il est hors de question que j'arrête le sport !"

Et voilà ! C'est la fin de la première partie de l'aventure de Bibote et Mhous Tikh ! Plus qu'un test PCR avant l'embarquement dans un ferry en direction de la Corse lundi. Prochain objectif : la traversée en 5 jours d'un GR20 exceptionnellement enneigé armé de crampons et piolets ! En attendant, il va falloir attendre... Et ça va être long...

Chapitre 6 : Les cailloux dans la chaussure

ÉTAPE 15 : La claque

 Départ : Calenzana - Arrivée : Asco
Distance (course à pied) : 27,71km - Dénivelé (course à pied) : +3104m/-1987m


"C'est incroyable Bibote ! Toutes ces montagnes, tous ces rochers sur toutes ces montagnes, toutes ces pierres sur tous ces rochers sur toutes ces montagnes, tous ces cailloux sur toutes ces pierres sur tous...
- Stop !!! Maintenant silence ! Un terrain aussi technique demande une grande attention Mhous Tikh ! Il est hors de question que cette première étape sur le GR20 soit le tombeau de mes chevilles !
- C'est magnifique ! Cette minéralité saillante ! Regarde là-bas : on voit encore la mer ! Quelle claque Bibote ! Mais quelle claque !!!
- Une claque ? Où ça ?
- Ben ici... Là... Tout autour de nous !
- Le panorama viendra me caresser les joues plus tard Mhous Tikh : impossible de relever la moustache ! J'ai beau avoir gambadé allégrement dans les Pyrénées, je dois bien reconnaître que le sentier sous mes pieds est sacrement corsé !
- C'est le moment où jamais Bibote ! Regaaarde !!!
- Non, non et non ! Les descentes sont trop acrobatiques ! Concentration maximum !
- Alors tu ne prendras pas ta claque...
- De toute façon, je n'avais pas cette ambition. Les entorses et les chevilles qui enflent quand on est en marche, c'est vraiment très désagréable..."

Après trois jours de semi-activité, Bibote et Mhous Tikh ont enfin démarré leur périple sur le GR20. Au programme de la journée : trois étapes particulièrement cabossées pour le prix d'une et des paysages à couper le souffle. Mais attention à ne pas partir à la faute ! L'atterrissage pourrait être brutal...

ÉTAPE 16 : Le piolet

Départ : Asco - Arrivée : Col de Vergio
Distance (course à pied) : 27,01km - Dénivelé (course à pied) : +2068m/-2083m


"Même pas 30 kilomètres... Pfff... On m'avait vendu une moustache bien plus athlétique Bibote...
- J'aimerais t'y voir dans tous ces névés !
- De la neige en Corse ? En plein mois de juin ? Laisse-moi rire !
- Et pourtant il a bien fallu le sortir...
- Le sortir ?
- Mon piolet.
- Moi qui croyais qu'il allait juste décorer ton sac...
- Tout à fait Mhous Tikh ! Un piolet accroché sur un sac de randonnée ça fait de suite très professionnel ! Le style c'est extrêmement important : si tu n'es pas bon, au moins sois beau. Et qui sait, sur un malentendu..."

Une nouvelle étape exigeante et magnifique en ce jour d'inauguration du pass sanitaire. Qu'il fait bon de se retrouver en tête-à-tête avec des sommets enneigés ! Certes Bibote et Mhous Tikh ne sont toujours pas vaccinés... Mais aucune autre piqûre que celle d'un piolet n'est nécessaire pour avancer dans les névés. Et c'est tant mieux !

ÉTAPE 17 : Compte à rebours

Départ : Col de Vergio - Arrivée : Vizzavona
Distance (course à pied) : 46,20km - Dénivelé (course à pied) : +2756m/-3254m
 


En voilà une bien belle étape !
- Je n'ai plus trop le choix Mhous Tikh... En continuant au rythme d'hier, j'allais vite avoir un très très gros problème...
- Eh oui Bibote ! Le compte à rebours est lancé : pour terminer en cinq jours ce GR20, il était temps que tu commences à te bouger le popotin !
- Malheureusement mon souci est ailleurs... Une canette de célèbre boisson américaine à 3€50, une barre de céréales à 2€, une nuit en refuge à... Non c'est trop dur, je ne veux même plus y penser ! Cette traversée de la Corse fait aussi mal à mes chevilles qu'à mon compte en banque ! Bref, il falloir très vite rentrer à la maison !
- Donc demain tu vas encore enchaîner les kilomètres ?
- Le temps c'est de l'argent Mhous Tikh... Et il ne me reste plus beaucoup des deux !"

Après une journée momentanément interrompue par un violent orage et une dernière descente aussi caillouteuse que vertigineuse, la partie nord du GR20 est enfin bouclée ! Il reste donc deux jours pour rallier Conca.
Deux jours pendant lesquels la moustache de Bibote va devoir serrer les dents : ses pauvres chevilles, en surci depuis mardi, ont fait aujourd'hui les frais du chaos minéral des "chemins" made in Corsica...

Chapitre 7 : Une addition salée

ÉTAPE 18 : Dopage technologique

 Départ : Vizzavona - Arrivée : Bergerie I Croci
Distance (course à pied) : 57,98km - Dénivelé (course à pied) : +3412m/-2832m
 


"Regarde Mhous Tikh !
- Aaah !!! Des momies !!! Des momies en forme de pied !!!
- Il fallait bien lever la malédiction de mes chevilles Toutenkarton !
- Un jeu de mots archéologique... Excellent. Non mais attends, tu l'as finalement acheté ce rouleau d'Elastoplast à l'épicerie de Vizzavona ??? 12€90 ??? La malédiction elle me semble surtout sur ton portefeuille...
- Je devais absolument dépenser cette somme pharaonique : mes chevilles sont beaucoup trop instables Mhous Tikh ! Ça commençait vraiment à me monter à la tête ! Une camisole de force bien serrée et le tour a été joué !
- Moi qui croyais que cette soixantaine de kilomètres n'était que le fruit du travail et de la volonté de ta moustache... C'était donc ça... Le dopage technologique !
- N'importe quoi...
- Hors de ma vue le dopé ! Rendez-vous demain à Conca pour fêter ton arrivée !"

La Corse du sud s'est offerte sous son meilleur jour à Bibote et Mhous Tikh. Des paysages exceptionnels, un soleil radieux, un orage de grêle (ça aurait été trop facile...), et des terrains moins capricieux. Nous y voilà presque : la mer est en vue et cette traversée de l'île de Beauté quasiment terminée !